A qui s'adresse le rachat de crédit ?

Le regroupement de crédit, c'est pour qui ?

Si globalement tout le monde peut procéder à un regroupement de crédit, dans la pratique, cette procédure concerne plus spécifiquement les ménages surendettés et les ménages souhaitant revoir à la baisse un taux de prêt trop élevé.

Si le regroupement de crédit intéresse a priori tous les emprunteurs, qu'ils soient locataires ou propriétaires de leurs logements, dans la pratique, cette procédure est principalement utilisée par trois types de profils :

Pour mémoire, le taux d'endettement d'un ménage se calcule selon une règle simple : le montant total des charges fixes (mensualités de crédits + loyer mensuel pour les locataires) divisé par le montant total des revenus nets mensuels = taux d'endettement.

De manière générale, la dernière échéance doit intervenir avant l'âge de 80 ans (90 ans pour un prêt hypothécaire). Le demandeur doit pouvoir justifier de revenus fixes et stables.

Les ménages surendettés

Les ménages et le surendettement

Les ménages surendettés sont typiquement ceux dont le taux d'endettement dépasse 35% des revenus fixes (soit 1/3 des ressources disponibles). Le surendettement est souvent consécutif d'une baisse brutale des revenus après un divorce, un décès, un accident, une maladie, une période de chômage, un départ en retraite... Pour continuer à faire face, la tentation est grande de recourir au crédit. Mais la situation devient rapidement ingérable ! Lorsque les crédits contractés à répétition sont remboursés avec d'autres crédits, le point critique est atteint. Le rachat de crédits intervient généralement à ce moment critique. Il permet de globaliser la dette pour mieux l'étaler.

Les ménages endettés raisonnablement

Un ménage endetté raisonnablement (moins de 35% de taux d'endettement) peut recourir au rachat de crédit pour mieux restructurer sa dette. Généralement, ce type de profil fait appel au rachat de crédit par prévoyance. Les emprunteurs souhaitent le plus souvent alléger leurs mensualités en prévision d'une baisse de revenus (lors d'un départ à la retraite notamment), ou lorsque la famille s'agrandit et doit faire face à des charges supplémentaires. L'autre profil type de cette catégorie concerne les ménages qui projettent d'acheter un bien immobilier et sont "un peu justes" pour les banques. Le regroupement de crédit peut également permettre aux propriétaires de dégager du pouvoir d'achat pour financer des travaux par exemple.

Les négociateurs de taux à la baisse

Les emprunteurs qui ont souscrit un prêt à taux élevé il y a quelques années sont également susceptibles d'être intéressés par une opération de regroupement de crédit. Le cas typique de ce type de profil est un ménage ayant souscrit un prêt immobilier il y a quelques années alors que les taux étaient autour de 7,50% contre actuellement 4,5 et 5,5 % (selon les banques et les durées de remboursement). En renégociant leur prêt, la différence de taux peut permettre dans certains cas des économies substantielles sur le coût total du crédit.

Le saviez-vous ?

De nombreux courtiers et sociétés Intermédiaires en Opérations Bancaires (IOB) acceptent les dossiers déposés par des personnes fichées FICP sous conditions de ne pas être propriétaire. Les personnes fichées FCC sont quant à elles automatiquement exclues par les professionnels sérieux.

Comparez les organismes de rachat de crédit