Bien comparer les offres de rachat de crédit

Je compare toujours les différentes offres de rachat

Les offres de rachats de crédits doivent principalement être étudiées en fonction de leur TEG à durée de remboursement identique. Avant de signer, une analyse fine des offres peut permettre de gagner de précieux euros en fin de course.

Sachant qu'il existe autant d'offres de rachat de crédit que de situations particulières, vous ne trouverez pas ici de recette miracle et universelle pour faire le bon choix à coup sûr ! En effet, les offres que vous allez recevoir dépendent principalement de la formulation de votre demande à chacun des professionnels sollicités. Par exemple, sur un même montant à racheter, vous pourrez recevoir plusieurs simulations totalement différentes. Certaines incluront le rachat de tous vos crédits en cours, d'autres se limiteront à une partie seulement de crédit en laissant de côté par exemple les prêts en fin de remboursement... Le meilleur choix dépend de vos besoins et non des propositions faites par les professionnels interrogés !

Des stratégies divers pour des offres divers

Si la volonté du client est d'abaisser au maximum le montant de l'échéance mensuelle, la stratégie la plus couramment proposée est de procéder au rachat de l'ensemble des crédits en cours. En procédant de la sorte, la dette est globalisée dans son ensemble et l'allongement de la durée d'emprunt permet de faire baisser les mensualités. Cette stratégie qui peut faire baisser jusqu'à 60% le montant de l'échéance mensuelle est intéressante lorsque la situation financière du client est très critique mais elle implique une explosion des coûts de crédit. Lorsque l'endettement est acceptable, le regroupement des crédits en cours peut se limiter aux prêts récents ou présentant les taux d'intérêts les plus hauts (revolving, découvert bancaire...). Lorsque l'emprunteur n'a pas de souci de remboursement, le rachat de crédit vise la réalisation d'économies sur un taux particulièrement haut. La logique est là encore très différente puisque dans certains cas, l'emprunteur paiera en fin de course plus cher par mois mais le coût global du crédit ramassé sur moins d'annuités sera beaucoup moins onéreux. En fonction de la stratégie choisie, les offres de rachat de crédit vont être bien évidemment radicalement différentes !

Les critères de comparaisons

Il est important de comparer un maximum de solutions de rachat de crédit

Dans tous les cas, pour retenir la meilleure offre, la comparaison doit pouvoir se faire sur un montant emprunté identique, sur le Taux Effectif Global du prêt consenti (TEG) et sur une durée identique de remboursement. Globalement, les taux variables sont à éviter à tout prix. En effet, le fait de procéder à un rachat de crédit implique l'allongement des délais de remboursement surtout lorsque l'offre concerne un prêt immobilier. Sachant que les taux de prêt sont soumis à de fortes variations au fil des années, un taux variable particulièrement intéressant aujourd'hui pourra l'être notablement moins dans quelques années voire quelques mois seulement.

L'autre critère à prendre en compte sur les offres émises tient aux modalités de sortie et de remboursement anticipé du capital restant dû. En effet, la vie réserve souvent des bonnes nouvelles. Les revenus de l'emprunteur peuvent parfaitement repartir à la hausse au gré d'un changement de poste, d'un héritage, d'une donation, de la vente d'un bien, d'un gain aux jeux... L'emprunteur doit donc veiller à ce que les offres proposent peu ou pas de frais de remboursement anticipé à verser. Ces frais doivent être impérativement négociés au moment de la conclusion du rachat, après, il est trop tard !

Le saviez-vous ?

Le taux nominal d'un prêt ne veut pas dire grand chose dans l'absolu. Selon les organismes financiers, les frais demandés peuvent largement plomber le taux d'appel très attractif. La comparaison entre deux offres préalables de crédit doit toujours être réalisée sur le TEG.

Comparez les organismes de rachat de crédit



Remonter