Les sociétés financières

Les principales sociétés financières

Sous le nom de sociétés financières se cache de nombreux acteurs d'horizons divers qui ont pour point commun d'être des spécialistes du refinancement de crédit.

Les sociétés financières sont des établissements de crédit jouissant d'un statut à part dans le secteur du rachat de crédit. Pour moitié ses sociétés sont des filiales de grandes banques de dépôt. L'autre moitié est constituée par des entreprises issues d'autres secteurs comme les assurances, les organismes financiers, les constructeurs, la grande distribution... Les principales sociétés financières sont notamment : Sofinco, Carrefour Finances, Oney (filiale de Banque Accord), Monabanq, Mediatis, GE Money Bank, Franfinance, Finaref, Fidem, Disponis, Diac, Cofinoga, Cofidis, Cetelem, Caisse d'Epargne financement, C2C (filiale du groupe Camif), banque du groupe Casino, Axa Crédit...

Des spécialistes du rachat de crédit

Sociétés financières : les techniciens du rachat de crédit

Les sociétés financières sont les interlocuteurs les plus souvent contactés pour les opérations de rachat de crédit pour une raison essentielle : contrairement aux banques classiques qui se rémunèrent sur la gestion des dépôts, les placements et les crédits, les sociétés financières ne disposent que d'une activité principale, le crédit. Autant dire que ces sociétés sont des spécialistes de l'octroi de crédit et du rachat de crédit ! Elles sont toutes soumises à la loi bancaire du 24 janvier 1984 qui distinguent nettement 6 catégories d'établissements de crédits : les banques, les banques mutualistes ou coopératives, les caisses d'épargne, les caisses de crédit municipal, les sociétés financières et les institutions financières spécialisées. Les activités de ces sociétés sont encadrées par une réglementation précise qui oblige notamment à disposer d'un agrément du Comité des établissements de crédit et des entreprises d'investissement, mais aussi de respecter des règles prudentielles. Toutes les sociétés financières sont soumises en outre à un contrôle de la Commission bancaire.

Le rôle d'une société financière en pratique

La société financière est un interlocuteur unique. Son travail débute par l'analyse de la demande pour en évaluer les risques. Cette analyse est réalisée en se basant sur des normes administratives et financières. Lorsque le dossier est considéré comme réalisable, la société communique un accord de principe qui n'a de valeur qu'après constitution un dossier officiel avec fourniture des documents originaux des prêts à racheter. Ce dossier constitué, la société financière procède à l'édition d'une offre préalable de prêt. Ce n'est que lorsque le client signe cette offre préalable et après le délai légal de rétractation que le prêt est effectif.

Les avantages et les inconvénients des sociétés financières

Les sociétés financières ont pour principal avantage de disposer d'équipes spécialement formées pour mener à bien les opérations de regroupement de crédit. Lorsqu'un dossier est confié à ce type d'entreprise, l'emprunteur n'a absolument aucune démarche à effectuée auprès de ses débiteurs. La société rachète les crédits en cours dès que l'offre préalable est signée et après délai de rétractation. Le nouveau prêt est débloqué. L'emprunteur n'a pas à changer de banque. Au négatif, les conditions de prêts octroyées par ce type de société sont généralement moins intéressantes que dans une banque classique. Les taux sont souvent supérieurs à ceux du marché.

Le saviez-vous ?

Avant de signer avec une société financière, il est fortement recommandé de faire réaliser plusieurs simulations auprès des sociétés concurrentes. Les fluctuations de taux entre une société et l'autre peuvent être très importantes (de 6,95% à 9,40%).

Comparez les organismes de rachat de crédit



Remonter